Accueil > Français > Articles parus dans le magazine culturel Hiro’a > Articles parus dans le Hiro’a > Articles parus dans le Hiro’a

Articles parus dans le Hiro’a

Articles du service parus dans le magazine culturel Hiro’a


Restauration d’urgence de marae à Taputapuātea (Hiro’a N°177 - Juillet 2022)

RENCONTRE AVEC VINCENT MAROLLEAU, ARCHÉOLOGUE À LA DIRECTION DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE. TEXTE : PAULINE STASI - PHOTOS : DCP ET P.S




« La bringue est sacrée, vitale pour les Polynésiens » (Hiro’a N°177 - Juillet 2022)




Quatre femmes lauréates du concours Résidence d’artistes (Hiro’a N°177 - Juillet 2022)

RENCONTRE AVEC HEREMOANA MAAMAATUAIAHUTAPU, MINISTRE DE LA CULTURE, JOANY HAPAITAHAA-CADOUSTEAU, DIRECTRICE DE LA DIRECTION DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE ET LES TROIS ARTISTESLEIA CHANG SOI, PATRICIA BEAUDET ET TEVAITE DENK-SENNI.
TEXTE :PAULINE STASI - PHOTOS : PRÉSIDENCE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE




Les arts polynésiens à la Biennale de Paris (Hiro’a N°176 - Juin 2022)

RENCONTRE AVEC HEREMOANA MAAMAATUAIAHUTAPU, MINISTRE DE LA CULTURE ET DE L’ARTISANAT, MIRIAMA BONO, DIRECTRICE DU MUSÉE DE TAHITI ET DES ÎLES, JOANY HAPAITAHAA CADOUSTEAU,DIRECTRICE DE LA DIRECTION DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE, VAIANA GIRAUD, CHEFFE DU SERVICE DE L’ARTISANAT TRADITIONNEL ET KEN HARDIE, HEREMOANA
BUCHIN, VAIHERE TAURAA ET VAINUI BARSINAS, ARTISTES ET ARTISANS SÉLECTIONNÉS À LA BIENNALE. TEXTE : PAULINE STASI - PHOTOS : PAULINE STASI, SAUF MENTION PRÉSIDENCE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE




Restauration d’un marae de fare Hape à la Papenoo (Hiro’a N°175 - Mai 2022)

Un marae situé sur le site archéologique de Fare Hape, dans la haute vallée de Papenoo, a succombé aux assauts du temps au niveau de l’angle nord-est de la structure. Une opération de restauration a été menée en novembre 2021...




Jeunesse et culture (Hiro’a n°174 - Avril 2022)




Mo’orea : un marae peut en cacher un autre (Hiro’a n°174 - Avril 2022)

RENCONTRE AVEC MOOHONO PAUL NIVA, ARCHÉOLOGUE. TEXTE : DB - PHOTOS : MOOHONO NIVA

Des fouilles ont été menées en deux temps sur le marae dit Tefano à Mo’orea. Elles ont eu lieu dans le courant de l’année 2021 et ont livré leurs secrets. Reste à exploiter les nouvelles découvertes pour nourrir l’histoire du site.




Il y a mille ans, on mangeait les tortues (Hiro’a n°174 - Avril 2022)

PROPOS RECUEILLIS PAR PAULINE STASI - PHOTOS : Mark Eddowes

L’archéologue Mark Eddowes a réalisé une dizaine de sondages dans le cadre de sa dernière mission à Huahine. Les résultats de ses fouilles à Tearavahine (Fare) ont révélé de nombreux restes d’os ou d’écailles de tortues et de nacre laissant penser d’une part, que le site était un lieu de préparation et de cuisson de ce reptile et d’autre part, que les Polynésiens étaient de gros consommateurs de sa chair avant qu’elle ne soit sacralisée au 14e siècle.




Un séminaire dédié aux langues polynésiennes (Hiro’a n°173 - Mars 2022)