Accueil > Français > Patrimoine Archéologique > Les campagnes de prospections et de fouilles archéologiques autorisées en Polynésie française > Les campagnes de prospections et de fouilles archéologiques autorisées en Polynésie française en 2018

Les campagnes de prospections et de fouilles archéologiques autorisées en Polynésie française en 2018

1.Campagne de prospections-inventaire et de sondages archéologiques sur la terre Paevai, cadastrée EC 57 et EC 112, sise dans la commune associée de Paopao, île de Moorea, effectuée par Mme Paul Niva.(Arrêté n° 383 MCE du 10 janvier 2018).

Dans le cadre d’un projet de construction d’un parking sur la terre PAEVAI, cadastrée EC 57 et EC 113, la société « Jus de fruits de Moorea » a fait une demande d’abattage d’arbres auprès de la commune de Mo’orea. Cette dernière a sollicité l’avis du Service de la Culture et du Patrimoine car les parcelles concernées sont signalées en zone archéologique « NDa » dans le PGA de Mo’orea.
Le Service de la Culture et du Patrimoine a alors prescrit une opération de prospection et d’inventaire de la zone. En effet, suite à une première vérification de terrain, les vestiges d’une terrasse ont été repérés. Selon les traditions orales de la localité, le paepae du chef Piopio y était édifié. Par ailleurs, ces 2 parcelles se trouvent à proximité du grand marae Pererau et ses structures annexes.
L’archéologue Paul NIVA a donc été missionné afin de réaliser une campagne de prospection-inventaire et de fouilles archéologiques des parcelles concernées par les travaux du parking de l’usine de jus de fruits. Le financement de cette opération est assuré par l’aménageur.
M. NIVA interviendra sur une période s’étalant sur deux mois (08 janvier au 28 février 2018) afin de prévoir les mauvaises conditions météorologiques habituelles en cette saison et dans le cas où des vestiges seraient mis au jour. Il vérifiera la présence de structures archéologiques en surface et identifiera leur nature. Il effectuera également des sondages préventifs afin de vérifier le potentiel archéologique du sous-sol. Enfin, il fera des recommandations quant à la conservation/intégration de possibles vestiges dans le projet immobilier.

- Téléchargez l’arrêté n° 383 MCE du 10 janvier 2018 autorisant M. Paul Niva à effectuer une campagne de prospections-inventaire et de sondages archéologiques sur la terre Paevai, cadastrée EC 57 et EC 112, sise dans la commune associée de Paopao, île de Moorea

2. Campagne de prospections-inventaire et de fouilles archéologiques sur la terre "Mohio 1", cadastrée ND 2, sise dans la commune associée de Nunue, île de Bora Bora (Arrêté n° 1571 MCE du 19 février 2018).

Localisée sur le motu To’opua, la parcelle ND 2 de la terre « MŌHIO 1 » s’étale sur une superficie de presque 4 hectares. Cette terre appartient à la société « SA BORA BORA NUI ». En vue de la construction d’un bâtiment de logements pour le personnel de l’hôtel CONRAD BORA BORA comprenant 32 unités, le Service de la Culture et du Patrimoine a préconisé un diagnostic archéologique car les traditions orales de Bora Bora mentionnent la présence d’un marae sur la terre « MŌHIO » du motu To’opua.
Aucune donnée relative à ce marae n’est disponible à ce jour. Le nom, la localisation exacte, l’aspect et l’état de conservation de ce vestige ancien nous sont présentement inconnus.
M. NIVA prospectera la parcelle ND 2 pour en réaliser l’inventaire archéologique et vérifiera la présence de ce marae et d’autres structures archéologiques en surface. Il effectuera également des sondages préventifs afin d’examiner le potentiel archéologique du sous-sol. Enfin, il fera des recommandations quant à la conservation/intégration de possibles vestiges dans le projet immobilier. Le financement de cette opération est en totalité assuré par l’aménageur.
M. NIVA interviendra sur une période courant du 19 février au 06 avril 2018.

- Téléchargez l’arrêté n° 1571 MCE du 19 février 2018 autorisant M. Paul Niva à effectuer une campagne de prospections-inventaire et de fouilles archéologiques sur la terre "Mohio 1", cadastrée ND 2, sise dans la commune associée de Nunue, île de Bora Bora

3. Campagne de fouilles archéologiques sur les terres Katipa, Ariahaiko, Gigiti et Ahutu sises dans la commune associée de Fakahina, atoll de Fakahina, archipel des Tuamotu (Arrêté n° 2049 MCE du 7 mars 2018).

Dans le cadre du contrat de projets État-Pays, le professeur Éric CONTE a proposé un programme pluridisciplinaire sur trois atolls des Tuamotu (Fakahina, Reao et Marokau) afin de mieux connaître le passé pré-européen de cet archipel. En effet, leur relatif isolement a permis aux communautés pa’umotu de préserver leurs coutumes ancestrales et leurs savoirs traditionnels, offrant aux chercheurs un riche corpus d’informations à étudier.
Les objectifs de cette recherche archéologique sont multiples : documenter le peuplement de l’archipel des Tuamotu, renseigner les intéractions des sociétés pa’umotu et le milieu écologique des îles basses et reconstituer les trajectoires historiques de ces îliens depuis le peuplement initial jusqu’au moment du contact.
Les premiers sites archéologiques de Fakahina avaient été répertoriés par l’archéologue K.P. EMORY du Bishop Museum dans les années 1930. M. CONTE avait par la suite poursuivi l’inventaire des sites en 1986. Vingt cinq ans plus tard, M. MOLLE a complété le recensement des vestiges archéologiques de l’atoll.
Un ensemble de quatre marae à Fakahina fera l’objet de fouilles archéologiques afin de mieux identifier les structures et préciser leurs fonctionalités. M. MOLLE souhaite tout particulièrement fouiller dans les ahu, les cours et les cistes des enceintes sacrées. Les vestiges de faune seront analysés afin de mieux définir les pratiques rituelles conduites sur les marae et comparer ces résultats aux données ethnohistoriques. Des échantillons seront datés au carbone 14 et à l’uranium/thorium pour ancrer dans le temps la construction et les aménagements ultérieurs des monuments cérémoniaux de l’atoll.
La mission de terrain sera dirigée par M. MOLLE et réalisée en quatre semaines sur une période comprise entre le 15 mars et le 31 juillet 2018.

- Téléchargez l’arrêté n° 2049 MCE du 7 mars 2018 autorisant M. Guillaume Molle à effectuer une campagne de fouilles archéologiques sur les terres Katipa, Ariahaiko, Gigiti et Ahutu sises dans la commune associée de Fakahina, atoll de Fakahina, archipel des Tuamotu