Accueil > Français > Patrimoine Archéologique > Les campagnes de prospections et de fouilles archéologiques autorisées en Polynésie française > Les campagnes de prospections et de fouilles archéologiques autorisées en Polynésie française en 2015

Les campagnes de prospections et de fouilles archéologiques autorisées en Polynésie française en 2015



1. Campagne de prospections et d’inventaire archéologiques sur les motu Onetahi, Honuea, Tiaraunu, Tauini, Ahurea, Horoatera, Aie, One, Rimatuu, Tahuna Iti, Tahuna Rahi et Reiono à Tetiaroa, rattachée à la commune de Arue, archipel de la Société (Arrêté n° 2717 MEE du 18 mars 2015).

La Tetiaroa Society, organisation à but non lucratif, lance un programme de recherche archéologique à Tetiaroa, qui à terme, vise à apporter une meilleure connaissance sur la vie passée des polynésiens qui peuplaient cet atoll.
A cet effet, elle a fait appel à l’archéologue Guillaume Molle.
L’objet de la mission de M. Molle est de compléter les données existantes sur le patrimoine archéologique de Tetiaroa en prospectant l’ensemble des motu qui composent l’atoll.
Cette première phase de ce programme de trois ans a donc pour objet de retrouver les structures anciennement décrites, de les documenter (relevé, photographies, localisation GPS) et de découvrir d’autres sites qui s’ajouteront à et complèteront l’inventaire archéologique de l’unique atoll des Iles du vent.
Cette campagne de prospections se déroulera sur une période de trois semaines, allant du 09 au 28 mars 2015.

-Téléchargez l’arrêté n° 2717 MEE du 18 mars 2015 autorisant M. Guillaume Molle à effectuer une campagne de prospections et d’inventaire archéologiques sur les motu Onetahi, Honuea, Tiaraunu, Tauini, Ahurea, Horoatera, Aie, One, Rimatuu, Tahuna Iti, Tahuna Rahi et Reiono à Tetiaroa, rattachée à la commune de Arue, archipel de la Société

2. Arrêté n° 3371 MCE du 24 avril 2015 autorisant M. Aymeric Hermann à effectuer une campagne de sondages et restauration archéologiques sur le site du marae Pererau sis à Pihaena, dans la commune associée de Paopao, île de Moorea (Arrêté n° 3371/MCE du 24 avril 2015)

L’opération de restauration de ce site a débuté en 2014 mais n’a pu aboutir totalement. Les travaux archéologiques prévus en cette année 2015 visent donc à continuer la restauration des monuments de surface, après la réalisation de sondages diagnostics.
C’est l’archéologue Aymeric HERMANN qui est chargé de ces travaux, pour le compte de l’association Puna Reo Piha’e’ina.
Depuis 2009, il revient à l’association Puna Reo Piha’e’ina de gérer par convention la parcelle communale sur laquelle est implanté le site archéologique du marae Pererau. Elle a obtenu en 2014 un financement conséquent de la Fondation Ford.
Le chantier sera de courte durée et s’étalera sur une période de 2 semaines, allant du 04 au 16 mai 2015.

-Téléchargez l’arrêté n° 3371 MCE du 24 avril 2015 autorisant M. Aymeric Hermann à effectuer une campagne de sondages et restauration archéologiques sur le site du marae Pererau sis à Pihaena, dans la commune associée de Paopao, île de Moorea

3. Arrêté n° 4438 MCE du 1er juin 2015 autorisant Mme Jennifer Kahn à effectuer une campagne de prospections et de sondages archéologiques sur l’île de Moorea, à Haumi, commune de Afareaitu, et sur l’île de Raiatea, sur les terres "Sunset Beach" et "Faatemu 7", commune de Tumaraa et sur la terre "Faatai 2", commune de Uturoa.

Les travaux archéologiques de Mme Kahn se dérouleront à Moorea et Raiatea et visent à documenter la chronologie des Polynésiens dans l’archipel de la Société depuis leur arrivée sur ces îles.
Des forages à la tarière en transects seront effectués et des sondages de 1 à 4 m² réalisés dans certaines zones repérées des plaines côtières de Moorea et Raiatea. Des échantillons de flore et faune terrestre seront récoltés pour montrer les changements environnementaux induits par l’installation de l’homme.
A Moorea, Mme Kahn souhaite continuer ses recherches à Haumi, notamment sur un site d’habitat côtier dénommé « ScMo-350 ». Elle prévoit d’y réaliser des sondages complémentaires afin d’obtenir des échantillons de faune (oiseaux, cochon, rat, escargots, etc.).
A Raiatea où elle s’y rend pour la première fois, Mme Kahn procèdera à des carottages et des sondages archéologiques sur les terres « Sunset Beach », « Faatai Lot 2 » et « Faatemu 7 » pour lesquelles elle a obtenu l’autorisation des propriétaires privés.
Mme Kahn dirigera une équipe d’étudiants et le chantier s’étalera sur une période allant du 30 mai au 08 août 2015.

-Téléchargez l’arrêté n° 4438 MCE du 1er juin 2015 autorisant Mme Jennifer Kahn à effectuer une campagne de prospections et de sondages archéologiques sur l’île de Moorea, à Haumi, commune de Afareaitu, et sur l’île de Raiatea, sur les terres "Sunset Beach" et "Faatemu 7", commune de Tumaraa et sur la terre "Faatai 2", commune de Uturoa

4. Arrêté n° 4651 MCE du 10 juin 2015 modifiant l’arrêté n° 4438 MCE du 1er juin 2015 autorisant Mme Jennifer Kahn à effectuer une campagne de prospections et de sondages archéologiques sur l’île de Moorea à Haumi, commune de Afareaitu, et sur l’île de Raiatea, sur les terres Sunset Beach et Faatemu 7, commune de Tumaraa et sur la terre Faatai 2, commune de Uturoa.

Mme Kahn sollicite l’autorisation d’étendre ses recherches archéologiques sur les lots n° 106 et 107 détachés du domaine de Faaroa à Raiatea qui sont affectés au Service de la culture et du patrimoine.
Après avoir travaillé à Opunohu depuis plus d’une décennie, Mme Kahn entreprend ses recherches pour la première fois sur l’île sacrée. Elle envisage, à terme, de réaliser une étude comparative de l’occupation humaine entre les vallées de Opunohu à Moorea et Faaroa à Raiatea. C’est la raison pour laquelle elle souhaite effectuer des sondages archéologiques dans ces 2 lots.
Elle opèrera également des sondages à la tarière dans la zone marécageuse de Faaroa afin de récolter des données polliniques. L’analyse de ces dernières sera comparée à celles recueillies au lac Temae de Moorea et documentera de manière plus précise la chronologie de l’occupation de l’île et les changements environnementaux à travers le temps.
Cette campagne s’effectuera entre le 30 mai et le 08 août 2015.

-Téléchargez l’arrêté n° 4651 MCE du 10 juin 2015 modifiant l’arrêté n° 4438 MCE du 1er juin 2015 autorisant Mme Jennifer Kahn à effectuer une campagne de prospections et de sondages archéologiques sur l’île de Moorea à Haumi, commune de Afareaitu, et sur l’île de Raiatea, sur les terres Sunset Beach et Faatemu 7, commune de Tumaraa et sur la terre Faatai 2, commune de Uturoa

5. Arrêté n° 4867 MCE du 17 juin 2015 autorisant M. Guillaume Molle à effectuer une campagne de prospections et de sondages archéologiques sur le plateau de Mahaki, sis sur l’île de Ua Huka.

Isolé à plus de 600 mètres d’altitude, ce plateau domine la vallée de Hokatu. M. Molle souhaite étudier les vestiges y édifiés car cette zone est considérée comme un refuge fortifié. Des prospections préliminaires ont montré que de nombreux paepae, murets de fortification, pavages, terrasses aménagées, ua ma et sites d’habitat s’étalent sur la crête sommitale.
L’objet de cette étude est de documenter plus précisément cette zone de Mahaki où s’organisait une véritable vie communautaire ancienne. M. Molle conduira donc un inventaire des structures localisées sur ce plateau. Ces données donneront une première vision d’ensemble de l’occupation du plateau.
Des sondages seront également réalisés sur certaines structures afin de récolter des échantillons qui permettront de dater la présence humaine à Mahaki.
La mission se déroulera sur deux semaines, entre le 1er et le 30 juillet 2015.

-Téléchargez l’arrêté n° 4867 MCE du 17 juin 2015 autorisant M. Guillaume Molle à effectuer une campagne de prospections et de sondages archéologiques sur le plateau de Mahaki, sis sur l’île de Ua Huka

6. Arrêté n° 6632 MCE du 3 août 2015 autorisant M. Paul Niva à effectuer une campagne de prospections et de sondages archéologiques de Maraetiria à Faaroa, sis au Fenua Aihere, Teahupoo, île de Tahiti

Cette campagne entre dans le cadre du programme INTEGRE (Initiative des territoires pour la gestion régionale de l’environnement) de la presqu’île de Tahiti, mis en œuvre par le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS) et financé par le Fonds Européen de Développement. Une des actions liées au programme Intègre à Taiarapu Ouest consiste en la protection et la valorisation des sites archéologiques et ethnologiques du côté terre de la zone Rahui, de Maraetiria à Faaroa, sise au Fenua Aihere.
La CPS a retenu la proposition de M. Niva dont la mission est de documenter la zone Maraetiria-Faaroa qui n’a, à l’heure actuelle, jamais fait l’objet d’étude archéologique et botanique.
Le recensement et l’identification des sites archéologiques ainsi que des plantes de cette zone du Fenua Aihere permettront une meilleure compréhension de l’occupation spatiale et des activités économique, sociale et religieuse de l’ancienne société. Des sondages archéologiques pourront être implantés sur des structures sélectionnées afin de récolter des échantillons pour datation et donc ancrer chronologiquement l’occupation de cette zone du Fenua Aihere.
Cette mission de terrain se déroulera sur une période d’un mois, à compter du 03 août 2015.

-Téléchargez l’arrêté n° 6632 MCE du 3 août 2015 autorisant M. Paul Niva à effectuer une campagne de prospections et de sondages archéologiques de Maraetiria à Faaroa, sis au Fenua Aihere, Teahupoo, île de Tahiti

7. Arrêté n° 9416 MCE du 26 octobre 2015 autorisant Mme Melinda Allen à effectuer une campagne de prospections et fouilles archéologiques dans les vallées de Anaho (commune associée de Hatiheu) et Ho’oumi (commune associée de Taipivai), sur l’île de Nuku Hiva

Archéologue de l’Université de Auckland, Mme Allen oriente ses recherches vers les pratiques agricoles traditionnelles dans la vallée de Anaho. Pour ce faire, des tranchées seront réalisées sur des structures et zones agricoles afin de récolter de nombreux échantillons de bois, pollen et sédiments. Quelques sondages seront également effectués sur des sites d’habitat (paepae).
A Hooumi, Mme Allen souhaite prospecter cette vallée de manière plus systématique et procéder à des analyses de terrain sur des pièces lithiques grâce à un spectomètre portable XRF (X-Ray Fluorescence) qui permet une analyse non-destructrive de la pierre, pour en connaître l’origine.
Au final, les objectifs de ces nouvelles recherches dans les vallées de Anaho et Ho’oumi sont de plusieurs ordres : déterminer l’âge et la fonction des différents types de structures agricoles, connaître l’apparition des premières cultures, les pratiques maraîchères des premiers habitants et l’impact humain sur la végétation locale de l’île et enfin, préciser chronologiquement l’occupation humaine de Nuku Hiva.
La mission se déroulera du 02 novembre au 15 décembre 2015.

Téléchargez l’ arrêté n° 9416 MCE du 26 octobre 2015 autorisant Mme Melinda Allen à effectuer une campagne de prospections et fouilles archéologiques dans les vallées de Anaho (commune associée de Hatiheu) et Ho’oumi (commune associée de Taipivai), sur l’île de Nuku Hiva

8.Arrêté n° 9921 MCE du 13 novembre 2015 autorisant Mme Annette Kühlem à effectuer une campagne de prospections archéologiques dans la vallée de Aakapa (commune associée de Hatiheu) et au domaine Bambridge (commune associée de Taipivai), sur l’île de Nuku-Hiva

Affiliée à l’Institut Archéologique Allemand, Mme Kühlem dirige pour la première fois ses recherches en Polynésie française.
Son projet archéologique est inédit au fenua puisqu’elle étudiera la contemporanéité des arbres sacrés avec les structures archéologiques à fonction rituelle et religieuse à Nuku Hiva.
En effet, de nombreux arbres sacrés (banyan, ‘ati, mape, miro, ‘aito…) poussent sur ou aux alentours des grands sites cérémoniels. L’objectif de cette étude est de déterminer d’une part, l’âge de ces arbres et d’autre part, si ces arbres ont été plantés par la main de l’homme (implantation anthropique) ou par l’action de l’avifaune (implantation naturelle).
Pour déterminer l’âge relatif des arbres, le diamètre de l’espèce était auparavant le seul paramètre indicateur. Aujourd’hui, Mme Kühlem propose d’obtenir des datations plus précises au moyen de la dendro-chronologie, méthode peu invasive. Des prélèvements de carottes seront effectués pour observer les anneaux des arbres ainsi que des analyses au carbone 14 à l’intérieur de l’arbre pour en déterminer l’âge.
Accompagnée d’une équipe de dendrochronologues, Mme Kühlem sera en mission du 20 novembre au 20 décembre 2015.


- Téléchargez l’arrêté n° 9921 MCE du 13 novembre 2015 autorisant Mme Annette Kühlem à effectuer une campagne de prospections archéologiques dans la vallée de Aakapa (commune associée de Hatiheu) et au domaine Bambridge (commune associée de Taipivai), sur l’île de Nuku-Hiva

9. Arrêté n° 9922 MCE du 13 novembre 2015 autorisant M. Aymeric Hermann à effectuer une campagne de sondages archéologiques sur la terre Atiahara lot n° 3, sise dans la commune associée de Mataura, sur l’île de Tubuai

Atiahara est actuellement le site le plus ancien de l’archipel des Australes. Les précédentes campagnes de travaux archéologiques ont révélé de nombreuses structures d’habitat, bien conservées sur plusieurs périodes.
L’objectif de cette nouvelle campagne est de découvrir d’autres niveaux archéologiques conservés plus à l’ouest du site afin d’envisager des travaux de fouilles à plus long terme. M. Hermann prévoit des sondages-tests restreints pour identifier la présence de ces niveaux culturels conservés et y prélever des sédiments afin de compléter la stratigraphie du site.
Des prélèvements de sédiments dans les niveaux de sable coralliens stériles seront également effectués afin de comprendre leur mode de déposition. En effet, le site de Atiahara est situé sur le littoral, en face de la principale passe de Tubuai. Il est ainsi très exposé à chaque épisode cyclonique du phénomène El Niño. Cette recherche contribue ainsi d’un point de vue climatique, à relever une intensification de ce phénomène météorologique dans le Pacifique dans la première moitié du XXIème siècle.
M. Hermann dirigera une équipe composée de deux étudiants polynésiens. Sa mission est programmée du 23 novembre au 09 décembre 2015.


- Téléchargez l’arrêté n° 9922 MCE du 13 novembre 2015 autorisant M. Aymeric Hermann à effectuer une campagne de sondages archéologiques sur la terre Atiahara lot n° 3, sise dans la commune associée de Mataura, sur l’île de Tubuai

10. Arrêté n° 10653/MCE du 3 décembre 2015 autorisant Mme Jennifer Kahn à effectuer une campagne de prospections et de sondages archéologiques à Opunohu sur l’île de Moorea

La mission de Mme Kahn rentre dans le cadre du programme INTEGRE à Opunohu, financé par le Secrétariat Général du Pacifique. Ce projet est orienté vers le tourisme durable et en cela, le patrimoine culturel de la vallée de Opunohu y joue un rôle prépondérant. Ce projet veut exploiter les richesses culturelles qu’offre cette vallée en termes de découvertes de l’environnement et du patrimoine. L’idée est d’y reconstituer les paysages et l’environnement originels dans lesquels évoluait les Polynésiens d’autrefois. En effet, sur la base des vestiges existants, des zones d’habitat et leurs fare d’architecture traditionnelle seraient aménagés. De même, des terrasses agricoles sèches et humides seraient réhabilitées afin d’y planter des jardins vivriers d’antan.

Mme Kahn réalisera une prospection de surface de la zone retenue afin de connaître en détail le nombre, le type de structures y édifiées et leur fonction. Elle limitera ses recherches autour du complexe cérémoniel composé des sites Sc-Mo 129, 161 et 163. Des sondages d’1 m² seront effectués afin de récolter des échantillons pour datation. Ces analyses pourront compléter les panneaux d’informations qui seront implantés le long d’un parcours ethno-botanique, matérialisé par des sentiers qui parcoureront cette zone de Opunohu.

Mme Kahn réalisera sa mission du 06 au 20 décembre 2015.


- Téléchargez l’ arrêté n° 10653 MCE du 3 décembre 2015 autorisant Mme Jennifer Kahn à effectuer une campagne de prospections et de sondages archéologiques à Opunohu sur l’île de Moorea