Accueil > Français > Patrimoine Archéologique > Les campagnes de prospections et de fouilles archéologiques autorisées en Polynésie française > Les campagnes de prospections et de fouilles archéologiques autorisées en Polynésie française en 2014

Les campagnes de prospections et de fouilles archéologiques autorisées en Polynésie française en 2014



1. Mission de Prospection et fouille préventive sur la terre Teputunina, commune de Hitiaa o te Ra, commune associée de Papenoo (Arrêté N° 2977 MTE du 31 mars 2014).
Cette opération a été menée par Paul Moohono Niva, archéologue indépendant (entreprise « Papatumu »). Elle faisait suite à la demande des propriétaires de la parcelle en question, située sur le plateau Atohei, pour protéger au mieux les vestiges archéologiques avant d’y réaliser des aménagements. Il s’agissait d’un diagnostic archéologique, comprenant relevés des vestiges de surface et sondages.
Ce travail a permis d’apporter de nouvelles données à l’inventaire patrimonial de ce plateau Atohei, voisin de la grande vallée de Papenoo, pour lequel on ne dispose que d’informations archéologiques limitées.
L’autorisation est donnée du 1er avril au 30 juin 2014.

- Téléchargez l’arrêté n° 2977 MTE du 31 mars 2014 autorisant M. Paul Moohono Niva à effectuer une campagne de fouille archéologique préventive sur la terre Teputunina 1 dans la commune de Hitiaa o te Ta, commune associée de Papenoo, Tahiti, archipel des Iles-du-Vent

2. Restauration archéologique du site du marae Pererau à Pihaena, dans la commune de Moorea-Maiao (Arrêté N° 3003 MTE du 1er avril 2014).
Cette opération est dirigée par Aymeric HERMANN, Docteur en archéologie de l’Université de Polynésie française et du Centre International de Recherche Archéologique en Polynésie (CIRAP), pour le compte des associations culturelles Puna Reo et Te ‘Ihipapa no Ta’ato’a. Les travaux archéologiques visent à restaurer les monuments de surface, après des sondages diagnostics.
Depuis 2009, l’association Puna Reo a la gestion par convention de la parcelle communale où est implanté le marae Pererau. L’équipe de chantier est essentiellement composée de bénévoles, d’étudiants Polynésiens (UPF) et de contrats CAE. L’aboutissement de ce projet devrait voir la mise en valeur de ce site culturel à vocation pédagogique.
L’autorisation est donnée du 3 avril au 31 octobre 2014

- Téléchargez l’arrêté n° 3003 MTE du 1 avril 2014 autorisant M. Aymeric Hermann à effectuer une campagne de sondages et restauration archéologiques sur le site du marae Pererau dans la commune de Moorea-Maiao, commune associée de Paopao

3. Prospection archéologique et de sondages dans les îles de Toau, Raraka, Fakarava et Kauehi, dans la commune de Fakarava, archipel des Tuamotu (Arrêté N° 4749 MTE du 27 mai 2014).
Cette opération est menée dans le cadre du programme MAB « Man and Biosphere » (« L’Homme et la Biosphère »), un programme international dépendant de l’UNESCO (http://www.environnement.pf/spip.ph...).
Cette mission d’inventaire pluri-disciplinaire, qui vise à mieux connaître les environnements naturels et culturels de ces îles pour la mise en place d’un plan de gestion approprié réunit une ornithologue, Lucie Faulquier, un botaniste, Ravahere Taputuarai, et un archéologue, Paul M. Niva.
Du point de vue archéologique, ce travail permettra d’apporter des données tangibles à l’inventaire patrimonial de ces îles, dont le patrimoine culturel matériel est encore presque totalement méconnu.
L’autorisation est donnée du 20 mai au 30 juin 2014.

- Téléchargez l’arrêté n° 4749 MTE du 27 mai 2014 autorisant M. Paul Moohono Niva à réaliser une campagne de prospection archéologique et de sondages dans les îles de Toau, Raraka, Fakarava et Kauehi, dans la commune de Fakarava, archipel des Tuamotu

4. Fouilles archéologiques des plaines littorales de Mo’orea et Maupiti, archipel des Iles de la Société (Arrêté N° 4750 / MTE du 27 mai 2014).
Cette opération menée par Jennifer KAHN (College of William & Mary Washington & Gump Station de Moorea University of Berkeley California) s’inscrit dans un programme de recherche archéologique focalisé sur la prospection de sites anciens en contexte littoral, débuté en 2011 à Mo’orea, et en 2012 à Maupiti.
En effet, ces zones, supposées plus stables que les fortes pentes des vallées, sont considérées comme susceptibles d’avoir conservé des vestiges enfouis datant de l’installation de l’homme dans les îles. Ces prospections-sondages permettront de récolter des sédiments, dans lesquels sont scellés des vestiges de flore et de faune terrestre. Leur étude permet de documenter les changements environnementaux induits par l’installation de l’homme dans ces îles. Cette recherche est complétée par l’étude des anciens complexes agricoles et d’habitats dans les vallées pour dater l’expansion et l’intensification de l’occupation.
Ces recherches visent à documenter la chronologie des Polynésiens dans les îles de la Société depuis leur arrivée sur les îles. Cet aspect encore inconnu dans cette région est déjà mieux documenté dans les archipels éloignés (Marquises, Gambier), alors que les îles de la Société apparaissent comme centrales.
L’autorisation est donnée du 2 juin au 7 août 2014.

- Téléchargez l’arrêté n° 4750 MTE du 27 mai 2014 autorisant Jennifer G. Kahn à réaliser une campagne de prospection-sondages et fouilles archéologiques dans les commune associées de Haapiti et Paopao à Moorea, et à Maupiti, archipel de la Société

5. Fouilles archéologiques sur le site de KAM-1 sur l’île de Kamaka, archipel des Gambier (Arrêté N° 4751 MTE du 27 mai 2014).
Cette opération archéologique prévue en 2014 fait suite au programme de recherche entamé en 2001 sur les Gambier, conjointement par Patrick V. Kirch (University of Berkeley California) et Eric Conte (Université de la Polynésie française), qui a permis d’importantes découvertes sur la préhistoire des Gambier, et par extension, une meilleure connaissance de la période du peuplement des archipels polynésiens.
Cette année, les recherches se focalisent sur l’abri-sous-roche « KAM-1 » dit
« Kitchen Cave », dont les sondages préliminaires ont démontré la grande richesse archéologique : occupation débutant vers 1200 après J.-C., nombreux vestiges de faune…
L’autorisation est donnée du 21 juillet au 30 août 2014.

- Téléchargez l’arrêté n° 4751 MTE du 27 mai 2014 autorisant M. Patrick V. Kirch à effectuer une campagne de fouilles archéologiques sur l’île de Kamaka, dans la commune des Gambier, archipel des Tuamotu-Gambier

6. Fouilles archéologiques sur le site de Hanamiai à Tahuata, archipel des Marquises (Arrêté n° 4752 MTE du 27 mai 2014).
L’archéologue Barry V. ROLETT (University of Hawaii) poursuit en 2014 les fouilles archéologiques qu’il avait entreprises les années précédentes sur le site de Hanamiai. Il avait fouillé la partie nord de la dune dans les années 1980, donnant lieu à la publication de sa thèse.

JPEG - 45.3 ko
Fouilles à Hanamiai par l’archéologue Barry Rolett (Crédit Photo : Barry Rolett)


Suite à la destruction du site dans les années 1990, il a repris ses investigations à partir de 2008 dans la zone sud de la dune. Il y a notamment retrouvé un niveau correspondant à ce que l’on nomme la « période archaïque » suivant l’installation des premiers Polynésiens dans l’île, reconnaissable à son mobilier archéologique, et daté des XIIIe-XIVe siècles apr. J.-C.
Parallèlement, Barry Rolett est particulièrement impliqué dans le développement du petit musée communal de Tahuata, sis à Vaitahu, qu’il a créé et en partie financé. Ainsi, il assure la diffusion de ses recherches localement, et la bonne conservation des collections archéologiques dans l’île même, ce que les habitants et les élus souhaitent de façon générale.
L’autorisation est donnée du 29 juin au 8 août 2014.

- Téléchargez l’arrêté n° 4752 MTE du 27 mai 2014 autorisant M. Barry V. Rolett à effectuer une campagne de fouilles archéologiques sur le site de Hanamiai, dans la commune associée de Vaitahu, Tahuata, archipel des Marquises

7. Campagne de sondages sur la terre Teamaama (PB30) dans la commune associée de Papetoai, commune de Moorea-Maiao pour le compte du service de la culture et du patrimoine (arrêté n° 7363/MTE daté du 7 Août 2014).
Cette opération de diagnostic archéologique a été réalisée par le service de la culture et du patrimoine (SCP) du 11 au 15 août dernier à Moorea. Cette fouille préventive a été effectuée sur le site de la darse de Papetoai, qui correspond à l’ancien site du marae Taputapuatea, site classé du Pays. Le service du Tourisme projette en effet d’y réaliser des travaux en vue d’offrir un meilleur accueil aux croisiéristes. Sur la base d’indices historiques et archéologiques, il convenait auparavant de vérifier si ces travaux n’allaient pas impacter d’éventuels vestiges.
Ces travaux permettront de protéger ces vestiges archéologiques du passé durant les prochains travaux d’aménagement de la darse. Enfouis trop profondément, ils ne pourront pas être mis en valeur matériellement, mais leur conservation permettra aux archéologues du futur d’étudier ce site.
L’opération sera dirigée par Tamara Maric, archéologue du SCP, assistée de Belona Mou, responsable de la cellule archéologie et histoire, Christiane Dauphin, agent de la cellule, James Tuera, gestionnaire – chargé de projet de l’administration de To’ata, Jennifer Kahn, archéologue assistante professeur au College William & Mary (Williamsburg, Etats-Unis), Georges Paheo, aide technique ayant l’expérience des fouilles, et de trois étudiants de l’UPF
L’ensemble des vestiges découverts dans le cadre de cette campagne seront entreposés dans le dépôt de fouille situé dans l’enceinte des locaux du service de la culture à Punaauia dès la fin des travaux réalisés sur le terrain.
Cette autorisation est délivrée pour une période allant du jeudi 7 au vendredi 22 août 2014

- Téléchargez l’ arrêté n° 7363/MTE du 07 Août 2014 autorisant Mme Tamara MARIC à effectuer une campagne de sondages archéologiques sur la terre Teamaama (PB30) dans la commune associée de Papetoai, commune de Moorea-Maiao.

8. Campagne de fouilles archéologiques préventives sur la terre Vaitotia, commune associée de Fare, île de Huahine (Arrêté n° 10263 MEE du 21 novembre 2014)
Cette opération est commanditée par la Direction de l’Equipement, Subdivision des Iles sous le vent, dans le cadre de la réalisation d’un exutoire d’évacuation des eaux pluviales qui traversera la terre Vaito’otia, dans la commune de Fare, île de Huahine.
Ces travaux toucheraient une zone archéologique importante. En effet, c’est sur cette terre que se trouve le grand site archéologique de Fa’ahia-Vaito’otia.
Les fouilles du Pr. Sinoto réalisées dans les années 1970 et 1980 ont mis au jour une culture matérielle exceptionnellement riche. De nombreux objets en bois et des matières végétales très bien conservés, tels que des éléments de pirogues (rame de gouvernail, écopes…), des battoirs à tapa, un umete, des cordages ou des poteaux de fare, prouvent incontestablement qu’un site culturel complexe s’étendait sur les terres Fa’ahia et Vaito’otia.
La présence d’un archéologue pendant les travaux d’aménagement de la DEQ est donc indispensable dans le cas où des dépôts culturels et du mobilier ancien seraient mis au jour lors de l’ouverture du sous-sol de la terre Vaito’otia.
C’est la raisons pour laquelle la Direction de l’Equipement fait appel à l’archéologue Paul M. NIVA. Ce dernier pourra ainsi suivre de près l’évolution des travaux, assurer une surveillance technique, conseiller et intervenir dès que nécessaire.
L’autorisation est donnée du 15 novembre 2014 au 31 mai 2015.

- Téléchargez l’arrêté n° 10263 MEE du 21 novembre 2014 autorisant M. Paul M. Niva à effectuer une campagne de fouilles archéologiques préventives sur la terre Vaitotia, commune associée de Fare, île de Huahine

9- Campagne de prospection archéologique et de sondages dans les îles de Toau, Aratika et Fakarava, commune de Fakarava, archipel des Tuamotu (Arrêté n° 10884/MEE du 10 décembre 2014).
La Direction de l’environnement (DIREN) gère le programme MAB (Man And Biosphere) de la commune de Fakarava aux Tuamotu et depuis deux ans sollicite M. NIVA dans ce cadre précis afin de réaliser l’inventaire du patrimoine culturel de cette réserve classée à l’UNESCO qui s’étend sur 2682 km².
En 2012 a débuté l’inventaire archéologique de l’atoll de Taiaro. Et ont suivi au premier semestre de cette année ceux des atolls de Kauehi et Raraka. De nombreux vestiges anciens tels que des marae, soubassements de fare, maite, parcs à poissons, kopihe, ont été identifiés et répertoriés.
Les travaux archéologiques comprendront la prospection, le décapage et relevé des structures en surface. Des sondages pourront être réalisés ponctuellement dans des zones où des travaux divers sont prévus, pouvant affecter des vestiges enfouis.
Ce travail permettra de récolter des informations tangibles à l’inventaire patrimonial de ces îles, qui restent presque totalement méconnues du point de vue archéologique. Ces données viendront enrichir la carte archéologique des Tuamotu établie par le service de la culture et du patrimoine.
L’autorisation de M. NIVA est accordée du 15 décembre 2014 au 30 juin 2015.

- Téléchargez l’arrêté n° 10884 MEE du 10 décembre 2014 autorisant M. Paul M. Niva à effectuer une campagne de prospection archéologique et de sondages sur les îles de Toau, Aratika et Fakarava