Accueil > Français > Actualités > Les Marae

Les Marae

JPEG - 852.9 ko
Marae Hauviri et Marae Opu Teina © Fonds SCP (crédit photo - D. Hazama)


Les marae étaient des espaces réservés aux activités cérémonielles, sociales et religieuses des Polynésiens...

-->

Les marae étaient des espaces réservés aux activités cérémonielles, sociales et religieuses des Polynésiens. Ils formaient des monuments de taille imposante qui suscitèrent l’intérêt des observateurs européens de la fin du XVIIIe siècle. Si la conception et la construction d’un marae variaient d’une île à l’autre, l’architecture de base comprenait généralement une aire rectangulaire, la cour du marae, pourvue d’une plate-forme (ahu) à l’une des extrémités et d’un ensemble de pierres dressées.

JPEG - 852.9 ko
Marae Hauviri et Marae Opu Teina © Fonds SCP (crédit photo - D. Hazama)


Lieu de culte des ancêtres et des divinités, il était un espace de rencontre entre les hommes et les puissances de l’au-delà dont il importait de se ménager les faveurs. Les cérémonies religieuses qui s’y déroulaient donnaient lieu à des prières et à des invocations aux ancêtres ou aux divinités ainsi qu’à des offrandes, et parfois des sacrifices.

Le marae était également le reflet de l’organisation des sociétés polynésiennes anciennes, hautement hiérarchisées. Le rôle social du marae aurait existé antérieurement à leur attribution sacrée. Les marae étaient de ce fait des enjeux de pouvoir politique et religieux entre les chefferies.

Pour découvrir ou redécouvrir les marae, sept articles ont été mis en ligne et vous sont proposés (voir les liens à cliquer ci-dessous).
Ces textes sont tirés des panneaux réalisés par le Ministère de la culture dans les années 1990, mis à jour par de nouvelles données archéologiques sur les marae acquises ces dernières années. Les informations données concernent les sites des îles de la Société.


Liens à cliquer :

1. L’histoire des marae
2. Les éléments du marae
3. Les constructions en bois
4. Fare va’a, les hangars à pirogues
5. Les fata
6. Les unu
7. Les arbres