Accueil > Français > Actualités > Participation du SCP à la Commission locale d’aménagement du Fenua Ai Here – Te Ahu Upo’o – Taiarapu Ouest

Participation du SCP à la Commission locale d’aménagement du Fenua Ai Here – Te Ahu Upo’o – Taiarapu Ouest



Mardi 20 août 2013, les agents du SCP ont participé à la Commission Locale d’Aménagement du Fenua Ai Here (Te Ahu Upo’o – Taiarapu Ouest) qui s’est tenue à la mairie de Vairao - commune de Taiarapu Ouest en présence du deuxième adjoint, conseillers et des représentants des services du Pays.

Menée par Angèle JOUX chef de projet PGA du service de l’Urbanisme, la réunion a permis d’aborder diverses thématiques et notamment la culture, les activités touristiques, le développement, le type et la répartition de l’habitat , les accès, les besoins en équipement public et la préservation environnementale.

Le service de la culture a présenté un bilan des sites archéologiques répertoriés avant 2009 et le résultat des missions de prospection et de recueil des savoirs du district entreprises avec la participation de la mairie et de la population, à partir de cette même année.

JPEG - 192 ko
CLA du 20-08-13 Fenua Ai Here – Te Ahu Upo’o – Taiarapu Ouest (© SCP 2013)

Le bilan ethnologie/archéologie exposé a permis d’ insister sur l’intérêt des sites qui devront être protégés pour études et préservation dans un cadre à vocation naturelle et culturelle et dans une zone non perturbée.

1- FARE MAHORA

FARE MAHORA est un « lieu dit » situé à 200 m de la fin de route de teahuupoo d’où commence de « fenua aihere ». C’est la pointe qui fait face au spot de surf « Hava’e » connu mondialement mais aussi un haut lieu historique et légendaire lié à l’histoire de Teahuupoo et de Vehiatua, fille d’une lignée de arii de Raiatea qui excellait dans le surf dont le nom fut « tapu » et pris par le arii de Teahuupoo.

Selon les traditions orales, la pointe « fare mahora » était un site sur lequel se déroulait des guerres claniques entre guerriers. Ces derniers une fois vaincus, leurs têtes étaient décapitées et étaient nettoyées dans la source située à proximité du lieu pour ensuite en ériger un mur de têtes (te ahu upoo - le mur de têtes).

On y trouve des vestiges tels que :
-  Puna honu (tortue)

JPEG - 860.2 ko
Puna honu de Fare Mahora (© SCP 2013)

-  Source
-  Mur de délimitation d’environ 250m
-  Marae Tufaarahia

JPEG - 107.5 ko
Marae Tufaarahia (© SCP 2013)

2- ATI TUPUA

ATI TUPUA est le nom de la terre où est construite une pension de famille, située à proximité de la rivière et de la vallée HOTUTONU. Cette zone avait fait l’objet d’une étude d’impact menée par le cabinet Pae Tai Pae Uta pour un projet de central hydro-électrique.
Selon les traditions orales, ce lieu serait une résidence de divers clans, des « hiva », des « tahu’a », où les initiés étaient instruits des techniques de chasse et de pêche. L’étude toponymique de la vallée met en exergue et confirme la fonction du lieu.
Les vestiges répertoriés :
-  Marae Tapihoa (situé sous une couverture de purau) – un paepae et zone pavée
-  Dans la vallée se trouve plusieurs structures archéologiques et un pétroglyphe

3- TO’ANOANO

TO’ANOANO est le nom de la baie et de la terre sur laquelle est situé un marae important et des vestiges d’un village ancien. Selon V. BODIN, To’anoano signifie la terre des ancêtres. José GARANGER localise le premier marae Matahihae sur la rive droite de la rivière Vaitutaepu’aa et le second serait celui situé à l’emplacement de l’église catholique et des terres avoisinantes.

On y trouve des vestiges :
-  Marae Mata-hi-hae en partie détruit
-  Un marae annexe et plusieurs structures d’habitat (9)

4- VAI ARAVA

VAI ARAVA est la grande rivière et la vallée qui relie la côte ouest vers l’est dans le district de Tautira. Cette vallée regorge de nombreux vestiges archéologiques en partie répertoriés à ce jour. L’histoire de cette vallée serait liée à la légende des deux baleines venues des ïles sous le vent.

On y trouve comme vestiges :
-  un Marae situé en bord de mer et les vestiges d’un village sur le littoral
-  Plusieurs marae et autres structures d’habitat et horticole le long du chemin d’accès vers l’est

5- VAI POIRI

JPEG - 265 ko
Te ana poiri à Vai poiri (© SCP 2013)

VAI POIRI avec sa grotte Ana Poiri, un site classé connu par les Polynésien par la légende de Vei et de Vero.
On y trouve comme vestiges :
-  un Marae et des structures archéologiques sur le littoral
-  un Puna représentant un poisson

6- FARE TAI

A l’embouchure de la rivière du lieu dit FARE TAI, on trouve 2 pierres légendaires liées à l’histoire des jumeaux Tapuhute et Fetunani’a de Haapiti- Moorea

JPEG - 339.6 ko
Fare tai - site des pièrres jumelles (© SCP 2013)

7- HOTUPU’U

On trouve comme vestiges à HOTUPU’U :
- le Marae Ahurau en parti détruit
-  un Puna aahi et un ancien village de pêcheurs

JPEG - 683.1 ko
Puna i’a de Hotopuu (© SCP 2013)

Cette réunion a permis de faire des propositions d’aménagement tout en préservant l’environnement et le côté « sauvage du Fenua Ai Here ».

A lire également :

- A la recherche d’un Puna i’a

- Etat des lieux des sites légendaires et archéologiques du Te Pari