Accueil > Français > Articles parus dans le magazine culturel Hiro’a > Articles parus dans le Hiro’a > 2012 sera culturelle (Hiro’a n° 52 - Janvier 2012)

2012 sera culturelle (Hiro’a n° 52 - Janvier 2012)

JPEG - 24.7 ko

Il y a tout juste quelques mois, nous ne nous attendions pas à pouvoir restaurer le marae Maraeta’ata. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons pu concrétiser ce projet et avec beaucoup de rigueur que les équipes du Service de la Culture et du Patrimoine se sont attelées à la tâche. Après 3 mois de travaux, le chantier archéologique s’est achevé, grâce à l’implication de nos archéologues mais aussi aux huit jeunes hommes en Contrat de Développement Local que nous avons eu la chance de former.

-->



Teddy Tehei,
chef du service de la Culture et du Patrimoine

" Il y a tout juste quelques mois, nous ne nous attendions pas à pouvoir restaurer le marae Maraeta’ata. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons pu concrétiser ce projet et avec beaucoup de rigueur que les équipes du Service de la Culture et du Patrimoine se sont attelées à la tâche. Après 3 mois de travaux, le chantier archéologique s’est achevé, grâce à l’implication de nos archéologues mais aussi aux huit jeunes hommes en Contrat de Développement Local que nous avons eu la chance de former. Reste désormais l’aménagement paysager à réaliser avant de voir totalement renaître le site du marae Maraeta’ata, prêt à devenir un nouveau complexe culturel et touristique d’envergure. 2012 sera culturelle ou ne sera pas ? En tous cas, ce ne sont pas les actions et projets de ce secteur qui manquent.

Le parcours ethno-botanique du Musée de Tahiti et des îles est en train de faire l’objet d’un nouveau lifting, afin de permettre d’initier les visiteurs à un pan essentiel de la culture polynésienne ; les salles de spectacle de la Maison de la Culture ne désemplissent pas grâce à la qualité des soirées proposées ; le ‘ori tahiti séduit toujours autant ici et ailleurs et l’ont peut déjà sentir le formidable élan du 9ème FIFO qui approche…

L’année 2012 sera importante et probablement décisive pour la Polynésie française, où de nombreux changements sont attendus pour apporter à tous un meilleur équilibre. Le secteur culturel aborde cette nouvelle année avec confiance car, malgré la situation budgétaire difficile du Pays, il s’est fortement mobilisé ces derniers temps pour amplifier son ouverture et son unité. Au seuil de 2012, je forme donc des vœux pour la réussite des projets, petits et grands, et je ne doute pas que nous saurons, en 2012, bâtir ensemble une dynamique nouvelle pour notre Pays dans le respect de nos traditions et de nos valeurs culturelles.

Bonne année à tous. Ia ora na i te matahiti api. Te aroha ia rahi."

- 2012 sera culturelle (à télécharger)

JPEG - 24.7 ko