Accueil > Français > Articles parus dans le magazine culturel Hiro’a > Articles parus dans le Hiro’a > Exposer le patrimoine (Hiro’a n° 44 - Mai 2011)

Exposer le patrimoine (Hiro’a n° 44 - Mai 2011)

JPEG - 47.6 ko

Le service de la Culture et du Patrimoine réfléchit à la réinstauration de journées du patrimoine : de nombreux trésors sont dans les tiroirs, n’attendant plus qu’à se dévoiler au public d’une manière inattendue…

-->



Le service de la Culture et du Patrimoine réfléchit à la réinstauration de journées du patrimoine : de nombreux trésors sont dans les tiroirs, n’attendant plus qu’à se dévoiler au public d’une manière inattendue…

Organisées par l’ensemble des établissements et services culturels du Pays jusqu’en 2004, les journées du patrimoine représentaient de belles occasions pour le public de (re)découvrir le travail de celles et ceux qui agissent quotidiennement au service de la connaissance, de la sauvegarde et de la mise en valeur de notre patrimoine. Une célébration qui a depuis été intégrée aux festivités de matari’i ni’a, lors desquelles de nombreuses expressions de la culture sont mises à l’honneur. Mais, comme le souligne Teddy Tehei, « Matari’i est une initiative des associations et plus particulièrement de Haururu, qui en est à l’origine. Le service apportait sa contribution en matière d’éducation, avec des missions de transmission de savoirs dans les écoles. Notre idée, aujourd’hui, serait d’ouvrir le service de la Culture et du Patrimoine sous un angle inédit, en réinstaurant des journées spéciales pour fêter le patrimoine. »

Car il faut savoir que le service dispose d’un fond iconographique aussi important que varié, renfermant des richesses peu accessibles au public. Des clichés de sites culturels disséminés ça et là aux quatre coins des archipels, datant pour les plus anciens des années 1950. Des témoins uniques que le service de la Culture et du Patrimoine souhaite dévoiler au plus grand nombre en les exposant sur des kakemonos place Vai’ete, lieu de vie populaire très fréquenté.
C’est une manière d’aller à la rencontre du grand public pour diffuser les biens conservés par ce service et le travail mené par le personnel, en inversant ainsi la démarche qui, d’ordinaire, consiste à aller visiter un endroit dédié à la culture.

Le fonds du service de la Culture et du Patrimoine

Le patrimoine ne se résume pas aux marae, aux tiki ou au ’ori tahiti.
C’est aussi des photographies, des diapositives, bref, tous documents témoignant de la Polynésie. Le fonds du service de la Culture et du Patrimoine contient 62 000 documents iconographiques inventoriés, comprenant des images des sites archéologiques, légendaires et historiques de toute la Polynésie, ainsi que des évènements patrimoniaux. En 2010, 14 500 images étaient numérisées, permettant de réserver les originaux, d’ouvrir leur contenu et de les communiquer au public.
En effet, la numérisation permet de valoriser ces merveilleux trésors en les dévoilant à travers des expositions « hors les murs ». A très bientôt place Vai’ete donc !

- Exposer le patrimoine (à télécharger)

JPEG - 47.6 ko