Accueil > Français > Articles parus dans le magazine culturel Hiro’a > Articles parus dans le Hiro’a > Vers une meilleure diffusion de la culture (Hiro’a n° 24 - Septembre 2009)

Vers une meilleure diffusion de la culture (Hiro’a n° 24 - Septembre 2009)

JPEG - 69 ko

Le Service de la Culture joue pleinement son rôle de courroie de transmission et répond à des besoins de conservation, diffusion et recherche sur les ressources patrimoniales du Pays grâce à l’achat d’un nouveau scanner. Zoom sur les technologies au service de la diffusion de notre patrimoine.

-->



Vers une meilleure diffusion de la culture

Le Service de la Culture joue pleinement son rôle de courroie de transmission et répond à des besoins de conservation, diffusion et recherche sur les ressources patrimoniales du Pays grâce à l’achat d’un nouveau scanner. Zoom sur les technologies au service de la diffusion de notre patrimoine.

Vers la numérisation du patrimoine

Le patrimoine, ce n’est pas seulement des marae, des tiki ou des danses. C’est aussi des photographies, des diapositives, et tous documents témoignant de la Polynésie. Mais comment protéger et valoriser ce patrimoine éphémère ? Le Service de la Culture et du Patrimoine (SCP) a souhaité répondre à cette problématique en s’équipant d’un matériel nécessaire à la conservation de son fonds iconographique.

JPEG - 29.7 ko

« La gestion de l’information patrimoniale est fondamentale pour pérenniser la connaissance sur le patrimoine et servir de socle à la recherche », explique Martine Rattinassamy, responsable du centre de documentation du SCP. « Comme nous le savons, poursuit-elle, le patrimoine iconographique (photographies argentiques, négatifs, diapositives, 6 x 6, iconographie diverse) est fragile et des mesures appropriées doivent être prises pour sa préservation. »

C’est dans cette optique que la documentation du SCP vient d’acquérir un scanner Hasselblad Flextight X 5, auprès de la société MMF Pro basée à Paris.
Bastien Bienaimé, son représentant, est venu sur place former le personnel à l’utilisation et la maintenance de cet appareil professionnel.

« La numérisation de notre fonds patrimonial iconographique contribuera non seulement à un accès plus large des documents numérisés, mais assurera également sa longévité puisque les documents originaux pourront être mieux protégés. Ce scanner permet une numérisation en mode image couleur et noir et blanc, avec un parti pris de rendre compte le plus fidèlement possible de l’état initial des documents originaux. »

Le fonds iconographique du SCP

L’inventaire de ce fonds a été amorcé en 2002, ainsi que des mesures pour sa protection, avec l’aménagement d’une réserve munie de la climatisation, d’un déshumidificateur et des fournitures de classement parfaitement inerte et chimiquement stable, permettant une meilleure organisation et conservation. « Mais une nouvelle étape a été franchie dans le sens où ce patrimoine va désormais être sauvegardé par la numérisation, permettant de lui donner une seconde vie en plus de pouvoir le diffuser », explique Martine. « Le fonds du SCP contient 70 000 documents iconographiques. Il comprend des images – dont les plus anciennes datent des années 1963 – des sites archéologiques, légendaires, historiques (maisons coloniales, marae etc.) de toute la Polynésie, et des évènements patrimoniaux. A ce jour, 42 000 images sont inventoriées et d’ici fin 2009, 50 000 le seront. Désormais le travail sera de tout numériser, dans l’objectif de créer une base de données afin de gérer le patrimoine iconographique du Pays. L’idée, à terme, est d’offrir au pays une banque de données images qui regroupe le fonds patrimonial de tous les établissements. »

Intérêts de la numérisation :

- préserver les originaux dont la communication sera progressivement remplacée par la consultation de versions numérisées ;
- assurer la longévité des documents originaux en étant mieux protégés ;
- valoriser les fonds par une diffusion large et faciliter l’accès auprès des publics ;
- susciter des travaux de recherche sur le fonds accessible.

AVIS AUX PARTICULIERS !

Vous possédez des images anciennes ? Si vous le souhaitez, le SCP peut vous proposer de les numériser. Vos originaux vous seront bien entendu restitués, le SCP ne conservant qu’une copie numérique, imperméable à l’usure du temps, qui viendra, avec votre accord, enrichir la collection patrimoniale du Pays.

* Contact : Centre de documentation du Service de la Culture et du Patrimoine
* Ouvert du lundi au jeudi, de 7h30 à 11h30 et de 12h30 à 15h30 (vendredi : 14h30)
* Renseignements : 50 71 94 – 50 71 83

- Vers une meilleure diffusion de la culture
JPEG